Articles Articles

Return to Full Page

Augmentation du prix du carburant - La composition de votre flotte est elle toujours appropriée?

Jacques Renaud, MBA, Ph. D.
Professeur titulaire
Faculté des Sciences de l'Administration
Université Laval
Centre Interuniversitaire de Recherche sur les Réseaux d'Entreprise,
la Logistique et le Transport (CIRRELT)
Écrire à l'auteur

 
L'augmentation du prix du carburant est un sujet d'actualité qui suscite de vives réactions dans la population en général. Ces réactions sont encore plus vives lorsque les prix changent rapidement. Il faut cependant mettre les choses en perspective, pour une famille moyenne la dépense annuelle dépassera rarement 3 à 5% de son revenu. Cela pourrait effectivement paraître extravagant mais que penser des entreprises de transport routier de marchandises pour lesquelles le carburant peut représenter jusqu'à 20% de leurs coûts totaux . De quoi inciter n'importe quel dirigeant à réfléchir sérieusement lorsque l'on sait que les poids lourds au Canada ont consommé 9,2 milliards de litres de carburant en 2006 ! Pour le CN, le CP et l'industrie du transport aérien, le prix du carburant a atteint un sommet à 21,1% des coûts totaux .

Votre flotte est-elle bien utilisée?

Toujours selon Transport Canada, 13% des parcours des poids lourds sont effectuée à vide . Bien que ce chiffre puisse varier selon le domaine d'activité et le type de transport effectué, il s'agit d'une statistique très importante, et coûteuse, pour les transporteurs routiers. Si les transporteurs de marchandises ont bien appris à balancer leurs routes pour éviter les retours à vide, cela est difficile voire même impossible pour les entreprises où la livraison est un service (pensons à l'ameublement). Dans ce dernier cas, plus le service à la clientèle couvre un vaste territoire, plus les véhicules de livraison parcourront de grandes distances à vide en fin de journée. Dans cette situation une étude sérieuse s'impose pour voir s'il ne serait pas préférable de faire affaires avec un transporteur externe qui possède une structure opérationnelle plus adaptée pour rentabiliser ces grands trajets. Un département de transport devrait posséder toutes les informations utiles sur ses livraisons pour chaque secteur géographique qu'il dessert (fréquence, distance, charge, durée, ¿). C'est en analysant ces données qu'il sera possible de confirmer si des économies peuvent être réalisées. Finalement, lorsque l'on parle d'une bonne utilisation d'une flotte, il est obligatoire de parler de limite de vitesse. Pour une remorque chargée à 27 300 kilogrammes, la consommation de carburant pour parcourir 100 kilomètres sera réduite de 17% si la vitesse est réduite de 120 à 105 kilomètres heures. Cette réduction est de 42% si la vitesse est réduite de 120 à 90 kilomètres heures . Cela explique pourquoi plusieurs transporteurs limitent la vitesse de leurs véhicules à moins de 100 kh/h.

Avez-vous trop de capacité?

Plusieurs compagnies dont le transport n'est pas l'activité principale possèdent une flotte de livraison pour assurer le service à leur clientèle. Dans cette situation, il n'est pas rare que les responsables de la livraison sur estiment grandement leurs besoins réels en capacité de transport ce qui résulte en une flotte trop nombreuse ou en des véhicules de trop grande capacité. Il est bon de prendre le temps de réfléchir à cette question surtout si vous êtes sur le point d'acheter de nouveaux véhicules ou de renouveler vos contrats de location. Peut être pourriez vous offrir le même service avec des véhicules plus petits. Une bonne pratique de gestion consiste à reconsidérer à chaque année ses besoins de transport en analysant l'ensemble des livraisons de la dernière année. Pour chaque livraison, calculez le poids ainsi que le volume chargés et comparez avec la capacité du véhicule utilisé. Les résultats peuvent parfois être très surprenants et indiquer des pistes de réductions. Remplacer quelques camions de 28 pieds par des 24 pieds apportera des économies non négligeables à la fin de l'année.

Ces deux exemples simples montrent qu'il est important que le département responsable des expéditions collige soigneusement toutes les informations pertinentes sur toutes les opérations de transport de l'entreprise. Il en va de la rentabilité de ce dernier.