Articles Articles

Return to Full Page

icriq.com - Évaluez les risques de votre chaîne d'approvisionnement avant de vous lancez sur les marchés internationaux

Jérôme Thirion, MBA, MMIS
Associé Délégué
KPMG Canada
Écrire à l'auteur

De trop nombreuses entreprises qui pensent à leur croissance internationale ne sont pas assez préparées à gérer un réseau de distribution à plusieurs niveaux ainsi que des opérations à l'étranger. En effet, plus d'un tiers des entreprises consultées par KPMG lors de son sondage « Positionner les entreprises privées pour un succès international » ont cités les problèmes opérationnels, la distribution, et l'infrastructure comme les défis majeurs de faire affaires en dehors du Canada.

La gestion de la chaîne d'approvisionnement est une fonction intégrée et de coordination des processus d'affaires à travers les opérations, le marketing, les ventes, la définition de produit, la finance, et les systèmes d'information. La chaîne d'approvisionnement peut représenter jusqu'à 80 pourcent de la base de coût d'une entreprise et a des impacts immédiats sur la performance financière et la gestion de risque de l'organisation. Afin d'augmenter les chances de succès des entreprises privées dont la stratégie est une expansion à l'étranger, celles-ci doivent être prêtes à relever les défis suivants :

  • Maintenir ses informations à jour concernant la santé financière et opérationnelle de ses fournisseurs, mais également de leur capacité de production
  • Coordonner des processus à plusieurs niveaux et obtenir une visibilité de ses processus transactionnels de la chaîne d'approvisionnement
  • Mesurer la performance opérationnelle des différents participants
  • Gérer une complexité sans cesse croissante de son réseau de distribution
  • Réduire ses coûts de production et de logistique
  • Mettre en place une couverture sur les risques liés aux taux de change
  • Gérer et contrôler la variabilité des délais de mise en ¿uvre
  • S'assurer des mises en conformité et gérer les changements réglementaires
  • Organiser la sécurité des personnes, des produits, et des données
  • Se prémunir de la contrefaçon et la contrôler.

Trouver l'équilibre entre la réduction des coûts, l'excellence du service aux clients, et la complexité des affaires sans cesse croissante

Bien qu'il est reconnu que la chaîne d'approvisionnement est génératrice de valeur ajoutée, trop peu d'efforts et de temps sont bien souvent accordés à sa conception, en particulier lorsqu'il s'agit de connectivité avec les autres constituants de l'organisation. Ce manque d'attention reflète une attitude de gestion traditionnelle qui se veut de garder les choses simples pour mieux gérer. En effet dans un récent sondage de KPMG International, il est apparu de 96 pourcent des responsables d'entreprises ont indiqués que leur rôle est de simplifier les processus d'affaires afin de faciliter l'innovation et d'accélérer le processus de changement si nécessaire.

Dans un environnement d'affaires comme celui que nous vivons trouver l'équilibre entre les attentes des clients et la réduction de la base de coût pour rester compétitif est un défi permanent. Sous cette forte pression il est alors possible, mais dommageable à long terme, de confondre complexité avec inefficacité. Il est important de reconnaitre que la chaîne d'approvisionnement va rester complexe, toutefois cela ne va pas sans générer des opportunités de création de valeur. Il est possible de rendre plus efficace la chaîne d'approvisionnement en éliminant les activités à faible valeur ajoutée, en utilisant la technologie comme levier, et en conservant comme objectif final le service aux clients.

Les organisations qui ont les défis suivants à relever bénéficieront en priorité de l'amélioration de leur chaîne d'approvisionnement :

  • Acquisitions qui n'ont pas générées les synergies attendues
  • Haut niveau d'inventaire avec un service client insatisfaisant
  • Coûts d'opérations plus élevés que requis pour l'industrie
  • Un manque de visibilité à travers la chaîne d'approvisionnement
  • La chaîne d'approvisionnement ralentie la croissance
  • Des rappels de produits
  • La chaîne d'approvisionnement n'est pas représentée au comité de direction
  • Efforts de réductions de coûts non durables dans le temps
  • Une réglementation en croissance

Biographie de l'auteur

Basé à Montréal, Jérôme Thirion est le Leader National de la pratique d'Efficacité Opérationnelle au sein des Services-Conseils de KPMG. Mr.Thirion cumule plus de 20 années d'expérience internationale en gestion des opérations et chaine d'approvisionnement. Il a permis à de nombreuses organisations de réaligner leur chaîne d'approvisionnement pour faciliter la croissance et réduire leurs coûts d'opérations.