Agrégateur de contenus - Articles TFP Agrégateur de contenus - Articles TFP

Return to Full Page

Le collage, vecteur de compétitivité pour les entreprises

Florian Trudel - CRIQ
Écrire à l'auteur

 

Une étude réalisée en France, pour le ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie, sur 293 entreprises industrielles nous révèle que le collage est présent dans 69 % des sociétés interrogées, pour 31 % qui n'y ont jamais recours. L'évolution des modes d'assemblage a été très fortement ressentie par les industriels au cours des dernières années. Près d'une entreprise sur deux avoue avoir connu des évolutions du mode d'assemblage au cours des dernières  années et 13 % ont changé de technique.

L'adoption d'une solution de collage est à l'origine de plusieurs avantages : réduction des délais de fabrication, tenue en fatigue, esthétisme, possibilité d'assemblage de matériaux différents, étanchéité des liaisons, utilisation de nouveaux matériaux et prises de parts de marché grâce à une capacité de production plus forte.

Dans le secteur des transports, le rivetage a été remplacé en partie par le collage sur les structures des avions. Ainsi, les coûts de production d'une pièce ont pu être réduits de 40 % et le poids de la pièce a été divisé par 2,5. Il y a un bénéfice aussi pour le vissage dans le domaine de l'automobile : le temps d'assemblage a été réduit de 30 %. Dans le secteur du bois, l'amélioration de la technologie de collage (en utilisant une colle à chaud ou une colle plus rapide) a permis de générer des gains de temps de 70 % ! En plasturgie, le progrès des techniques de collage a fait gagner 20 % en coûts de production d'une pièce. Pour l'électrique et l'électronique, qui utilisaient des procédés de soudure par points, on observe une réduction de 10 % à 20 % sur le coût de fabrication de la pièce ainsi qu'un gain de masse de 25 % et souvent, lorsque le collage a remplacé l'utilisation de nouveaux matériaux non soudables, le coût de fabrication a été purement et simplement divisé par deux ! Enfin, on retrouve le même succès du côté des secteurs machines et quipements, des pièces de révolution ou des pièces de tôlerie : les gains de 20 % à 50 % sur le coût du poste d'assemblage ont apporté entière satisfaction.

L'assemblage par collage est une solution pour laquelle il est parfois difficile d'opter tant les contraintes mécaniques, environnementales ou techniques, risquent d'engager les industriels dans des investissements trop importants. Pourtant, ce choix technologique peut s'avérer précieux. Une meilleure productivité, des coûts de production finalement amoindris et une facilité d'usage rendent vite une entreprise concurrentielle.

Si vous avez des questions concernant l'utilisation des adhésifs, vous pouvez contacter M. Daniel Grenier, Ph.D, chimie des polymères : daniel.grenier@criq.qc.ca .

Pour consulter l'étude, http://www.industrie.gouv.fr/pdf/collage.pdf.

Article mis en ligne le 9 mars 2006