Articles sur l'innovation technologique Articles sur l'innovation technologique

Innovations technologiques

Le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ) met à votre disposition des résultats issus du réseau de veille concernant les technologies émergentes, dans le but d'aider les entreprises à accroître leur productivité.

« CRIQ Innovations » est également offert dans un format XML qui permet à un abonné d'être informé aussitôt qu'un nouveau contenu est mis en ligne. Vous pouvez choisir parmi quatre distributions de fils RSS, chacune comprenant les titres, les résumés des articles et les liens aux documents complets.

Des directives détaillées indiquant comment obtenir un lecteur RSS et comment ajouter des distributions de nouvelles sont offertes à la page RSS.

Choisissez les fils RSS du CRIQ Innovations

icone rss pour tous les fils rss du CRIQ Innovations Tous les fils RSS - CRIQ Innovations
icone de rss pour les fils rss sur les technologies de fabrication de pointe. Technologies de fabrication de pointe
icone de rss pour les fils rss sur les technologies de l'information et des communications. Technologies de l'information et des communications
icone de rss pour les fils rss sur les technologies de l'environnement. Technologies de l'environnement
icone de rss pour les fils rss sur les produits et procédés innvovateurs. Produits et procédés innovateurs
icone de rss pour les fils rss sur la gestion de l'innovation. Gestion de l'innovation

 

Technologies de fabrication de pointe (TFP)
Technologies de l'information et des communications (TIC)
Technologies de l'environnement (TE)

Produits et procédés innovateurs (PPI)
Gestion de l'innovation (GI)

Technologies de fabrication de pointe (TFP)

Agrégateur de contenus - Articles TFP Agrégateur de contenus - Articles TFP

Résultat de l'enquête sur l'utilisation des technologies robotiques des manufacturiers québécois

21 septembre 2011 - Au printemps 2011, le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ) et le Centre de robotique et de vision industrielles (CRVI) ont réalisé conjointement une enquête par sondage sur la situation des entreprises manufacturières québécoises à l'égard de l'utilisation des robots industriels afin de connaître leurs besoins actuels et à venir en robotique manufacturière. Ce document présente les principaux constats de cette étude. suite à propos de Résultat de l'enquête sur l'utilisation des technologies robotiques des manufacturiers québécois

Les panneaux légers alvéolés

17 juin 2010 - Après avoir été coupées, les pièces sont collées ensemble en un papier ou un carton alvéolé continu. La vitesse de coupe peut varier entre 200 et 700 coupes par minute. Le procédé de fabrication des alvéoles en carton est... suite à propos de Les panneaux légers alvéolés

Le centre de valorisation de la fibre - Une arme contre la compétition

Le document avance une avenue possible d'un système manufacturier capable de maximiser la valeur de la matière extraite à partir de la forêt en fournissant des produits certifiés, adaptés à la demande, livrés rapidement et à juste prix. La vision repose sur des Centres de valorisation de la fibre (CVF). suite à propos de Le centre de valorisation de la fibre - Une arme contre la compétition

Automatisation de la fabrication des fermes de toit

Par ailleurs, une entreprise américaine, de Sorrento en Floride, a annoncé récemment (en août 2007) qu'elle avait conclu une entente avec Pro-Build Holdings Inc., de Denver au Colorado, pour la construction de la toute première usine complètement robotisée de fabrication de fermes de toit. Toutes les étapes seront entièrement automatiques, qu'il s'agisse de la coupe des composants, de la manutention des matériaux, de la fabrication comme telle ou encore de l'empilage. suite à propos de Automatisation de la fabrication des fermes de toit

Équipements d'optimisation du sciage de feuillus durs

29 août 2008 - Avec l'augmentation du coût des ressources naturelles en général et de celle du prix du bois franc en particulier, il devient de plus en plus essentiel de chercher à optimiser l'utilisation maximale de la matière première. un autre élément qui milite en faveur d'une plus grande optimisation des opérations de transformation des feuillus durs est la pénurie de main-d'oeuvre spécialisée qui s'accentue sans cesse. suite à propos de Équipements d'optimisation du sciage de feuillus durs

Les nanorisques

Il faut aussi privilégier l'utilisation des nano-objets sous la forme de gels ou de liquides, car lorsqu'ils se présentent en poudre, les risques d'exposition sont accrus. Par exemple, un procédé de fabrication de matériaux composites a été développé pour intégrer une nanopoudre. Pour éviter la manipulation de cette poudre, le fournisseur de la matrice du composite (un liquide, du polyester ou un époxy généralement) y ajoute la nanopoudre. Un dispersant doit également être ajouté, afin d'éviter... suite à propos de Les nanorisques

L'intégration de la robotique et de la vision artificielle

7 novembre 2007 - Depuis quelques années, le prix des robots industriels diminue significativement, rendant cette technologie plus intéressante que jamais pour les PME. Par contre, pour certaines applications où plusieurs pièces différentes sont fabriquées en petits lots, les composants périphériques, comme les gabarits, peuvent accroître significativement le prix de la cellule robotisée et, ainsi, compromettre la rentabilité financière du projet. suite à propos de L'intégration de la robotique et de la vision artificielle

Les systèmes de lasers industriels, des alliés de premier choix

17 août 2007 - Les systèmes de lasers à fibre connaîtront la plus forte progression avec un taux de croissance de 57 et 31 % pendant cette période, alors que la production des lasers à cavités solides connaîtra un déclin de 14 et 4 %. Les systèmes de lasers dédiés au marquage et à la découpe du métal en feuilles représentent 60 % du marché total. suite à propos de Les systèmes de lasers industriels, des alliés de premier choix

L'industrie québécoise de l'usinage

30 avril 2007 - Les principales innovations technologiques qu'on retrouve dans le domaine de l'usinage sont toutes liées à trois aspects : automatisation, informatisation et laser (machines à contrôle numérique ou assistées par ordinateur). Ces technologies se sont développées rapidement au cours des dernières années et continuent à se perfectionner. Au fur et à mesure qu'elles se démocratisent, leur prix baissent de façon considérable et elles deviennent ainsi beaucoup plus accessibles à... suite à propos de L'industrie québécoise de l'usinage

Carte routière technologique canadienne de l'industrie de l'aluminium

Les besoins sont criants dans les diverses plateformes technologiques liées à l'industrie de la transformation de l'aluminium. Actuellement, on constate un déplacement de la production des pièces moulées et mises en forme réalisées à partir de technologies matures, vers les pays émergents. Bientôt, il en sera de même pour la production utilisant des technologies émergentes et en croissance. Le retard technologique de ces pays sera vite comblé, ce qui leur permettra de devenir des compétiteurs de... suite à propos de Carte routière technologique canadienne de l'industrie de l'aluminium

Les techniques de prototypage rapide

27 février 2007 - Le marché du prototypage rapide se développe à une telle vitesse que bientôt, à l'instar des imprimantes ou des numériseurs, les prix vont chuter et les technologies, grandement s'améliorer. Les technologies de prototypage rapide ouvrent aussi la porte à des procédés de « fabrication rapide ». suite à propos de Les techniques de prototypage rapide

Trois niveaux d'interaction de l'électronique et du textile

Les expressions « textile intelligent » ou « textile technique » sont apparues il y a quelques années. Des combinaisons d'éléments chimiques, physiques, mécaniques ou électroniques confèrent des caractéristiques additionnelles au textile. Une nouvelle ère s'ouvre pour l'industrie du textile qui se verra transformée et interagira avec d'autres industries pour développer plusieurs opportunités. suite à propos de Trois niveaux d'interaction de l'électronique et du textile

La compatibilité électromagnétique (CEM),Première partie - Considération d'ensemble

Il est judicieux pour un fabriquant d'appareils d'appliquer une gestion responsable de la CEM au coeur même de la phase de conception du produit. Cette approche permet de minimiser l'impact tant en coût de développement qu'en coût de rattrapage, en cas de non conformité. suite à propos de La compatibilité électromagnétique (CEM),Première partie - Considération d'ensemble

Système d'analyse en ligne de la qualité des copeaux de bois

L'utilisation conjointe du CMS avec le CWS, combinée avec les autres efforts faits par l'usine (contrôle du coût de la main-d'oeuvre et de matériaux et autres), a permis d'abaisser le coût de la production d'une tonne de pâte de 7,7 % et de réaliser une économie de 2 200 000 dollars canadiens pour une production annuelle de 64 000 tonnes de pâte. La moitié de cette économie est attribuable au CMSE. suite à propos de Système d'analyse en ligne de la qualité des copeaux de bois

Multirobots

25 septembre 2006 - Il y a cinq ans, il était difficile pour les ingénieurs de coordonner le travail de deux ou trois robots. Aujourd'hui cependant, avec les nouveaux algorithmes sophistiqués et les fonctions de commande qui ont été développées par de nombreux fabricants de robots, ils peuvent en contrôler plusieurs. suite à propos de Multirobots

Détection des défauts latents sur les appareils électroniques

20 juillet 2006 - L'implantation d'un procédé ESS à l'aide du vibrateur acoustique ESSAD a permis à l'entreprise d'augmenter la qualité des produits livrés aux clients tout en diminuant les coûts globaux de production. suite à propos de Détection des défauts latents sur les appareils électroniques

Usine de meubles du futur - technologie

5 mai 2006 - Les TIC permettent l'intégration d'équipements plus technologiques et rehaussent du même fait la perception de l'industrie du meuble en entier. Les TIC doivent devenir la pierre angulaire de la nouvelle usine de meubles du futur. suite à propos de Usine de meubles du futur - technologie

Système d'analyse d'équarris. Équarris produits par une équarisseuse dans une usine de sciage de bois résineux

27 avril 2006 - Selon une évaluation réalisée par l'équipe de projet (ACI et CRIQ), l'implantation de ce système dans une usine de sciage de résineux permet à ses propriétaires d'espérer obtenir au minimum des gains monétaires de 1 $/m3 d'approvisionnement, grâce à l'amélioration de la qualité des équarris et du procédé. Ces technologies peuvent également être appliquées dans des contextes plus généraux. suite à propos de Système d'analyse d'équarris. Équarris produits par une équarisseuse dans une usine de sciage de bois résineux

Système de classification de bois de plancher

26 avril 2006 - Les pays émergeant dans l'économie mondiale, où la main d'oeuvre est beaucoup moins coûteuse, possèdent un avantage compétitif majeur par rapport aux fabricants québécois. C'est pourquoi le Centre de Recherche Industrielle du Québec (CRIQ) a développé un équipement permettant de réduire les coûts de fabrication des lames, et ce, en apportant une plus grande productivité et en augmentant le rendement matière tout le long du procédé. suite à propos de Système de classification de bois de plancher

La vision numérique et l'intelligence artificielle au service du contrôle de procédé

Si votre entreprise utilise une matière première granulaire ou une matière première en vrac (industrie alimentaire, industrie du recyclage, etc.) où la variation de certains paramètres (couleur, forme, taux d'humidité, densité ou, encore, présence de contaminants) peut avoir un impact déterminant sur la qualité de votre produit fini, il est probable que la plate-forme technologique du CMS pourra constituer un actif très profitable pour votre outil de production. suite à propos de La vision numérique et l'intelligence artificielle au service du contrôle de procédé

Le collage, vecteur de compétitivité pour les entreprises

9 mars 2006 - L'adoption d'une solution de collage est à l'origine de plusieurs avantages : réduction des délais de fabrication, tenue en fatigue, esthétisme, possibilité d'assemblage de matériaux différents, étanchéité des liaisons, utilisation de nouveaux matériaux et prises de parts de marché grâce à une capacité de production plus forte. suite à propos de Le collage, vecteur de compétitivité pour les entreprises

Technologies de l'information et des communications (TIC) Technologies de l'information et des communications (TIC)

Technologies de l'information et des communications (TIC)

Agrégateur de contenus - Articles sur les TIC Agrégateur de contenus - Articles sur les TIC

De simple puce électronique à catalyseur technologique

Le principal but recherché par l'utilisation de cette technologie est sans aucun doute l'accès à de l'information riche et pertinente par rapport à la production, l'inventaire ou l'utilisation des équipements, et ce, en temps réel. Ce flot de renseignements fait alors place à de meilleures décisions basées sur des données dynamiques. Outre le fait de pouvoir être lue même en étant dissimulée (non visible), la RFID présente de multiples avantages comparativement au code à barres : elle peut... suite à propos de De simple puce électronique à catalyseur technologique

Le Web 2.0 dans les entreprises

19 juin 2008 - Internet offre maintenant des outils qui commencent à séduire les fabricants. Confrontés au défi de l'innovation, les fabricants cherchent à améliorer la connaissance qu'ils ont de leurs clients, à accélérer la mise en marché de leurs nouveaux produits, à parfaire la communication avec leurs employés et à optimiser leurs procédés de fabrication. La maîtrise de la gestion de l'information est un facteur déterminant qui leur permettra de relever ce défi. Pour cette raison, les... suite à propos de Le Web 2.0 dans les entreprises

Les tendances de l'électronique des années 2010-2015

Il est toujours intéressant de connaître les nouvelles technologies qui sont en émergences. Le tableau suivant présente quelques technologies qui joueront un rôle important au court des prochaines années. La grande majorité des industries seront touchées et devront maitriser l'utilisation de chacune de ces innovations. suite à propos de Les tendances de l'électronique des années 2010-2015

L'innovation en systèmes de transport intelligent (STI)

Outre la gestion de flottes de véhicules, certaines tendances lourdes sont perceptibles en matière de STI au Québec et ailleurs. Ainsi dans la gestion globale de la chaîne d'approvisionnement, les technologies s'intègrent progressivement et solidement dans le processus. suite à propos de L'innovation en systèmes de transport intelligent (STI)

L'usine sans fil

24 août 2006 - Selon plusieurs experts du domaine industriel, les applications utilisant les différents types de sonde (température, pression, débit et de niveau) domineront encore pour les prochaines années l'emploi du sans fil. Par la suite, suivront les applications nécessitant une plus grande capacité de traitement tel que la gestion de procédés. suite à propos de L'usine sans fil

Les réseaux sans fil

Ce n'est pas surprenant de prévoir que le sans fil connaîtra le même succès qu'Internet et autres nouvelles technologies. suite à propos de Les réseaux sans fil

Les puces envahiront-elles votre entreprise en 2006 ?

20 mars 2006 - L'identification par radiofréquence (RFID) compte parmi les technologies émergentes que les analystes de l'industrie tiennent pour révolutionnaires. Certains experts prédisent même qu'elle soulèvera la prochaine vague planétaire après celle d'Internet. suite à propos de Les puces envahiront-elles votre entreprise en 2006 ?

Affichage de contenus web Affichage de contenus web

Technologies de l'environnement (TE)

Agrégateur de contenus - Articles sur les TE Agrégateur de contenus - Articles sur les TE

La valorisation des résidus de panneaux à base de bois

La valorisation des résidus de panneaux à base de bois

 
Vincent Vallée - CRIQ
Écrire à l'auteur

Gérardo Buelna - CRIQ
Écrire à l'auteur

 

Les résidus de panneaux de particules et de fibres (MDF) constituent un problème de plus en plus important pour les entreprises de la seconde transformation des panneaux. La réglementation environnementale plus contraignante de même que les coûts qui sont associés à leur élimination forcent l'industrie à chercher des voies de valorisation plus respectueuses de l'environnement et qui ont le moins d'effet possible sur ses frais de production.

L'objectif de ce document est de présenter succinctement l'état de la situation québécoise quant aux volumes de résidus générés par l'industrie de la seconde transformation de panneaux et de décrire, dans les grandes lignes, les principales voies et technologies de valorisation de ces résidus.

ÉTAT DE LA SITUATION AU QUÉBEC

Les industries de la seconde transformation de panneaux (fabrication de meubles, d'armoires de cuisine, de moulures, ébénisterie architecturale et autres) génèrent une importante quantité de résidus de panneaux de particules et de fibres.

Une étude réalisée en 2005 par Mme Véronique Gilbert1 a permis d'évaluer cette quantité à environ 160 000 tonnes/année (ou 483 000 m3) pour l'ensemble des régions du Québec. À elles seules, les régions Chaudière-Appalaches et Montérégie généraient 55 000 tonnes/année (ou 166 000 m3), soit 34 % de la quantité totale de résidus de panneaux produite au Québec, tandis que les six régions incluses au tableau ci-dessous, toutes localisées au sud du Québec, produisaient près de 118 000 tonnes/année (ou 355 000 m3), soit 73 % de la quantité totale.

VOLUMES DE RÉSIDUS ISSUS
DE L'INDUSTRIE DE LA SECONDE TRANSFORMATION DE PANNEAUX

Régions administratives

Quantités de résidus / année (tonnes)

Proportion du volume total

Chaudière-Appalaches 

27 800

34 %

 

 

 

73 %

Montérégie

27 300

Estrie

17 800

 

 

39 %

Montréal

15 500

Mauricie

14 800

Laval

14 500

Autres régions

42 400

27 %

Total de l'ensemble

des régions

+/-160 000

100 %

Source : adapté par Véronique Gilbert, 2005

Volumes de résidus issus de la disposition des consommateurs

Selon certains experts de l'industrie, bien qu'il n'existe pas de données précises à cet égard, les résidus des panneaux jetés par les consommateurs représenteraient un volume qui serait aussi, sinon plus, important que celui généré par l'industrie de la seconde transformation des panneaux.

Méthodes de disposition de l'industrie de la seconde transformation des panneaux

En 2005, pour les industriels de la seconde transformation des panneaux, l'enfouissement représentait la voie de disposition la plus répandue, que ce soit pour les sciures et poussières ou, encore, pour les retailles de panneaux.

En deuxième lieu, les sciures et poussières étaient livrées à des agriculteurs aux fins de compostage et pour production de litière animale, tandis que les retailles de panneaux étaient brûlées pour produire de l'énergie directement à l'usine.

Des quantités beaucoup plus restreintes étaient valorisées par la fabrication de petites pièces ou d'emballage.

NOUVEAU CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE, SENSIBLEMENT PLUS CONTRAIGNANT

Lors de son étude, Mme Gilbert avait pu constater que la gestion des résidus de panneaux constituait déjà un problème pour 30 % des industriels de la seconde transformation des panneaux. Or, depuis ce temps, la pression sur ces industriels a augmenté, car le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP) :

  • a mis en application son nouveau Règlement sur l'enfouissement et l'incinération de matière résiduelle;
  • a déposé, en novembre 2005, un Projet de règlement sur l'assainissement de l'atmosphère qu'il entend adopter dès l'automne 2006 et qui pourra avoir un impact pour plusieurs entreprises oeuvrant en seconde transformation de panneaux.

Règlement sur l'enfouissement et l'incinération de matière résiduelle

Le Règlement sur l'enfouissement et l'incinération de matières résiduelles, effectif depuis le 19 janvier 2006, comporte des dispositions qui forcent les exploitants de dépôts de matériaux secs à ne plus accepter les matériaux d'origine industrielle. Ces derniers n'étant plus admissibles dans ces dépôts, ils doivent être « valorisés » ou, encore, enfouis dans les lieux d'enfouissement sanitaires où les coûts d'élimination sont beaucoup plus élevés que ceux des dépôts de matériaux secs.

De plus, à partir du 24 juin 2006, le MDDEP applique une taxe (redevance) de 10 $/tonne qui s'ajoute au coût d'enfouissement.

Projet de règlement sur l'assainissement de l'atmosphère

La combustion de résidus de panneaux génère de fortes émissions de dioxine et de chlorure d'hydrogène, surtout en raison de la présence de « contaminants » comme les revêtements en PVC et les papiers mélaminés. Il est à noter que la combustion de panneaux sans revêtement produit de fortes émissions de CO et de NOx, selon la résine utilisée.

L'émission de composés nuisibles est directement liée à la performance de l'appareil de combustion. Si la combustion est optimale et que les équipements de lavage des gaz sont performants, la plupart des résidus peuvent être brûlés sans générer de pollution significative dans l'environnement.

Puisque des essais ont permis de démontrer que, généralement, les conditions optimales sont difficilement atteignables dans les petits appareils de combustion, les experts du MDDEP ont établi, dans le projet de règlement, la limite inférieure de puissance à 3 MW en deçà de laquelle il ne sera pas permis de brûler des résidus de panneaux.

Si tout va comme prévu, le MDDEP devrait adopter ce nouveau règlement dès cet automne. Pour information supplémentaire, voir le Projet de règlement sur l'assainissement de l'atmosphère à l'adresse suivante: www.mddep.gouv.qc.ca/air/atmosphere/reg-assain-air.pdf  (et plus particulièrement les chapitre Vll section lV , chapitre X - section lV en ce qui concerne les résidus de bois).

Extrait du projet de règlement:

De plus, seul un appareil de combustion d'une puissance nominale égale ou supérieure à 3 MW peut utiliser comme combustible du bois ou des résidus de bois qui contiennent ou qui sont imprégnés de colles. 

 

Les spécialistes du MDDEP analysent actuellement les mémoires concernant des modifications qui pourraient être apportées au projet actuel. Les auteurs de certains de ces mémoires demandent au MDDEP de permettre aux exploitants de petites bouilloires (- de 3 MW) de brûler les résidus de panneaux à condition que les contrôles de petits systèmes de combustion soient améliorés. La décision finale du MDDEP devrait être prise incessamment.

VOIES DE VALORISATION DE RÉSIDUS DE PANNEAUX À BASE DE BOIS

Il existe plusieurs façons de valoriser des résidus de panneaux à base de bois. Voici les principales :

  • Valorisation énergétique;
  • Technologies de recyclage :
  • Fragmentation mécanique et réutilisation des broyats décontaminés dans la fabrication de panneaux
  • Dissolution de l'adhésif et réutilisation de la fraction ligneuse dans la fabrication de panneaux
  • Dégradation biologique de l'adhésif et réutilisation de la fraction ligneuse dans la fabrication de panneaux;
  • Compostage.

Valorisation énergétique

La combustion des résidus de panneaux constitue un attrait économique important pour plusieurs usines de seconde transformation de panneaux. En effet, la quantité d'énergie qu'en tirent les industriels réduit d'autant les factures associées à l'achat de gaz naturel, de mazout ou d'autres sources d'énergie.

Selon la décision des spécialistes du MDDEP quant au Projet de règlement sur l'assainissement de l'atmosphère (voir section précédente), les industriels utilisant des appareils de combustion de 3 MW ou moins devront:

  • soit adapter leur équipement par l'ajout de contrôles performants (système d'anticipation de la demande qui régularise la combustion), ce qui pourrait nécessiter des investissements significatifs; 
  • soit se tourner vers d'autres solutions respectueuses du règlement concernant la gestion de ces résidus.

Une autre piste « énergétique », suggérée par un expert de l'industrie, consisterait à préparer des granules énergétiques industriels à partir des résidus de panneaux. Ce faisant, d'importants volumes de sciures et rabotures, généralement utilisés pour la préparation de granules, pourraient ainsi être libérés, ce qui pourrait être bénéfique pour l'approvisionnement des usines de panneaux. Ces granules industriels ne seraient destinés qu'aux appareils de combustion munis de contrôles de combustion et de système de lavage des gaz permettant de respecter les exigences des normes environnementales.

TECHNOLOGIES DE RECYCLAGE

Réutilisation de la matière ligneuse pour la fabrication de panneaux

Ce mode de valorisation consiste à réintroduire des résidus de panneaux dans le procédé de fabrication de nouveaux panneaux. Certains procédés de recyclage ont tendance à former des particules plus courtes, ce qui oblige à ajuster à la hausse la quantité de résine pour la fabrication de nouveaux panneaux. De plus, le produit recyclé peut avoir un aspect esthétique moins intéressant2.

L'élimination des contaminants constitue un défi majeur pour les industriels du recyclage. Les « impuretés », qui se trouvent sous forme de métaux ferreux ou non ferreux, de plastique, de verre et de sable ou, encore, par la présence de résines et de revêtement, peuvent avoir un impact négatif sur le procédé (bris et usure accélérée des équipements de production) et sur la performance du produit fini. La plupart de ces technologies sont conçues pour le traitement de grands volumes, ce qui implique de mettre en place une logistique d'approvisionnement qui peut être assez importante.

Dans les lignes qui suivent, certaines technologies permettant de recycler les panneaux sont décrites de façon télégraphique :

Fragmentation mécanique et réutilisation des broyats décontaminés dans la fabrication de panneaux

  • Technologie qui consiste à broyer des panneaux et d'autres produits à base de bois (palettes de manutention, tourets pour câbles...) et à décontaminer la matière fragmentée afin de pouvoir la réintroduire dans la fabrication de nouveaux panneaux.
  • A vu le jour au milieu des années 80 et est, aujourd'hui, le moyen le plus utilisé pour le recyclage des panneaux.
  • Nécessite de grands volumes et ne permet pas de séparer les particules de bois des revêtements collés à la surface du panneau.
    Quelques importants fournisseurs de technologies ont développé l'ensemble des équipements qui supportent la méthode par fragmentation mécanique (prébroyeur, broyeur, séparateur magnétique, séparateur pneumatique) : PAL s.r.l. (www.pal.it), Metso Panelboard (Metso ClassiCleaner), Schenkmann & Piel (Dieffenbacher Group) (www.dieffenbacher.de)
  • À elle seule, PAL s.r.l. a installé près de 200 usines de recyclage de bois issus de la « forêt urbaine » (données : avril 2006) à travers le monde.
  • Le Gruppo Mauro Saviola (Italie)(www.grupposaviola.com) a été l'un des premiers fabricants de panneaux à utiliser ce type de technologie. Aujourd'hui, cette entreprise fabrique des panneaux particules dits « Ecological Panels » à partir de matière récupérée et régénérée « post-consumer material » à 100 % et fait partie du Consortium Pannello Ecologico (www.pannelloecologico.com).

Dissolution de l'adhésif et réutilisation de la fraction ligneuse dans la fabrication de panneaux

Technologie du Fraunhofer-Institute for Wood Research - Wilhelm-Klauditz-Institut (WKI) (Allemagne) (brevet US 5 804 035)

  • Procédé chimico-thermo-mécanique destiné à briser les liens entre les adhésifs et le bois.
  • Pour résidus de panneaux particules et MDF fabriqués avec résine d'urée formaldéhyde (UF) et mélamine-urée-formaldéhyde (MUF).
  • Technologie qui consiste en un broyage grossier, imprégnation sous vide des broyats dans une solution d'urée, de soude caustique et d'eau chaude (env. 80 °C), puis rinçage à l'eau (pour abaisser le pH) et tamisage des matériaux obtenus. Nécessite de grands volumes.
  • Les particules de bois peuvent être réintroduites dans la fabrication de panneaux particules ou bien envoyées au raffinage pour la fabrication de MDF.
  • Deux usines ont déjà été en activité en Allemagne.

Actuellement, une usine seule en marche depuis environ 10 ans, d'une capacité approximative de 50 000 tma/année. Propriété du fabricant de panneaux Nolte Spanplatten GmbH, membre du groupe allemand Nolte Furniture (www.nolte.de).

Note - Politique énergétique : Depuis quelques années, en Allemagne et dans d'autres pays européens, la production d'énergie électrique à partir de combustible renouvelable (biomasse) est largement subventionnée. Depuis, l'approvisionnement des usines de recyclage est rendu difficile et les opérateurs doivent débourser entre 30 et 40 Euros/tma pour la matière à recycler. Cela explique, en partie, le faible développement de cette filière.

Technologie Fibresolve (demande de brevet IPC WO 00/01877)

  • Explosion par détente de vapeur.
  • Pour résidus de panneaux particules, MDF, HDF (fabriqués avec résine UF et phénol-formaldéhyde (PF)). Les essais ont porté plus particulièrement sur le MDF.
  • Broyage grossier (au besoin). Cycle vide et pression dans un autoclave avec tambour interne rotatif. Atmosphère saturée de vapeur et tamisage des matériaux obtenus. Les particules peuvent être ré-introduites dans la fabrication de panneaux particules ou bien envoyées au raffinage pour la fabrication de MDF. Nécessite de grands volumes.
  • Une partie significative de l'adhésif reste sur la fibre.
  • Procédé avec zéro effluent.
  • Encore à l'échelle de pilote (depuis août 2003).

Technologie grecque3 (demande de brevet IPC WO 01/39946)

  • Pour résidus de panneaux MDF.
  • Fragmentation de résidus de MDF avec broyeur à marteaux.
  • Raffinage de la matière avec addition d'agent chimique.
  • Doit permettre de substituer la matière vierge par de la fibre recyclée à hauteur de 20 à 25 %.
  • Impact et modifications mineurs sur le procédé standard de fabrication de panneaux MDF.
  • À l'échelle de laboratoire.


Technologie Pfleiderer4 (demande de brevet DE 4224629)

  • Technologie de type explosion par détente de vapeur « Thermo-hydrolytic breakdown process ».
  • Pour résidus de panneaux de particules.
  • Usine pilote en Allemagne.
  • Travaux de développement auraient cessé il y a plus de 3 ans.

Dégradation biologique de l'adhésif et réutilisation de la fraction ligneuse dans la fabrication de panneaux

Bien que les procédés physiques, chimiques et thermiques soient actuellement largement utilisés pour la valorisation des résidus des panneaux à base de bois, ils entraînent des coûts élevés d'investissement et d'opération. Les biotechnologies environnementales sont donc appelées à contribuer à l'effort de valorisation de ces résidus. En effet, le processus microbiologique de la dégradation de polluants présente un intérêt commercial important puisque la dépollution microbienne constitue un procédé naturel, sûr et sélectif pour un polluant visé, et ce, à des coûts avantageux.

Les biotechnologies environnementales se révèlent donc très prometteuses dans le domaine de l'assainissement industriel. En effet, on constate que les biotraitements sont d'une importance majeure, car ils peuvent remplacer ou complémenter des technologies physico-chimiques de telle sorte que le tandem (physico-chimique/biologique) soit plus performant et respectueux de l'environnement. Grâce aux progrès dans le domaine de la microbiologie appliquée, des souches bactériennes capables de dégrader des composés tels que le formaldéhyde sont disponibles. Cette alternative permet donc d'éliminer les polluants présents dans les adhésifs, ce qui facilite le recyclage des résidus de panneaux à base de bois.

Des travaux de recherche et développement doivent être réalisés afin d'adapter ce procédé au contexte québécois et d'optimiser son efficacité.

Compostage

  • Procédé de décomposition biologique permettant d'obtenir un matériel stable de type humus.
  • Méthode simple, facilement applicable, directement sur le site de petites usines de seconde transformation de panneaux.
  • Les résidus de panneaux à base de bois pourraient s'avérer des substituts intéressants aux écorces, sciures de bois, etc. qui sont actuellement utilisées pour composter des boues et des fumiers. Les sites de compostage payent pour se procurer des écorces et des sciures de bois entre 5 $ et 15 $/m3.
  • Le compostage de résidus provenant de l'industrie du meuble a permis d'obtenir une perte de poids et une diminution significative de la toxicité après 30 jours (Borazjani et coll., 1997).
  • La présence de résine et de revêtement au sein des résidus de panneaux augmente la résistance à la dégradation de ces matériaux.
  • Émission de formaldéhyde en quantité significative durant la décomposition. Précautions à prendre pour éviter des problèmes de santé (ventilation ou réalisation des activités à l'extérieur).
  • Méthode qui suscite encore beaucoup d'intérêt de la part des chercheurs (Université du Wisconsin à Madison, certaines firmes québécoises spécialisées en environnement telles que Biogénie S.R.D.C. inc. (www.biogenie-env.com) et Compostage Mauricie).

CONCLUSION

Les résidus de panneaux de particules et de fibres constituent un problème de plus en plus important pour les entreprises de la seconde transformation des panneaux. La réglementation environnementale plus contraignante de même que les coûts qui sont associés à leur élimination forcent l'industrie à chercher des voies de valorisation plus respectueuses de l'environnement et qui ont le moins d'impact possible sur ses frais de production.

Comme on l'a vu, plusieurs options s'offrent aux industriels : que ce soit la valorisation énergétique, les nombreuses technologies de recyclage ou, encore, le compostage. Cependant, le niveau de maturité de ces technologies varie passablement et certaines requerront, le cas échéant, des travaux de recherche et développement afin de les adapter au contexte québécois et d'optimiser leur efficacité. Quelques-unes peuvent constituer une solution individuelle, tandis que d'autres, conçues pour le traitement de grands volumes, impliquent l'élaboration d'un système « collectif » d'approvisionnement qui pourra assurer le flux des quantités voulues de matière première au moment où le « recycleur » en aura besoin et à moindre coût. À cet égard, la concentration d'un important volume de résidus de panneaux dans les régions sud du Québec peut constituer un avantage.

En définitive, seule une étude approfondie et précise permettra à une entreprise ou à un groupe d'entreprises d'effectuer un choix judicieux et adapté quant à la voie et à la technologie de valorisation des résidus de panneaux à base de bois.

  1. Véronique Gilbert. Caractérisation des résidus provenant de l'industrie de la seconde transformation des panneaux de particules et de fibres, Université Laval, 2005, adresse URL: http://www.theses.ulaval.ca/2005/23125/23125.html

  2. Aspect esthétique : critère important pour les panneaux MDF parce qu'ils sont souvent peints (ou vernis). La surface doit donc être pâle et d'aspect homogène. En revanche, les panneaux de particules sont généralement recouverts de papier mélaminé, de « foil » ou stratifié, ce qui cache la surface. Cependant, la granulométrie des particules sous cette surface doit être bien contrôlée pour ne pas provoquer des problèmes de « télégraphie », particulièrement dans les cas d'application de revêtements très minces.

  3. George Mantanis et coll. A New Process for Recycling Waste Fiberboards, 2004

  4. Uniboard fait partie du groupe Pfleiderer depuis décembre 2005.


 

ÉVÉNEMENTS

Des présentations pertinentes concernant l'approvisionnement de l'industrie des panneaux ainsi que le recyclage de ces matériaux auront lieu lors du « 5th European Wood-Based Panel Symposium », du 4 au 6 octobre 2006 à Hanovre (Allemagne). Pour plus de détails sur cet événement, consultez le www.wki.fraunhofer.de/publikat/5.HWS-e.html.

Si vous désirez en savoir davantage sur les informations présentées dans ce document, nous vous invitons à communiquer avec :

Pierre Plamondon, conseiller industriel 1re et 2e transformations du bois
1 800 667-2386, poste 2248
pierre.plamondon@criq.qc.ca


Martin Caron, expert sectoriel 1re et 2e transformations du bois
1 800 667-2386, poste 2582
martin.caron@criq.qc.ca

Gérardo Buelna, expert sectoriel environnement (concernant la dégradation biologique ou le compostage)
1 800 667-2386, poste 2609
gerardo.buelna@criq.qc.ca

Article mis en ligne le 3 août 2006


Produits et procédés innovateurs (PPI) Produits et procédés innovateurs (PPI)

Produits et procédés innovateurs (PPI)

Agrégateur de contenus - Articles sur les PPI Agrégateur de contenus - Articles sur les PPI

Le recyclage des bétons au Québec et à l'étranger

17 septembre 2010 - Sensibilisés à la problématique du traitement des débris provenant de la construction, de la rénovation et de la démolition (C-D), des intervenants de tous les pays industrialisés sont à l'affût de solutions pour en réduire les quantités, les traiter adéquatement et identifier des applications afin de leur donner une plus grande valeur ajoutée. suite à propos de Le recyclage des bétons au Québec et à l'étranger

Découpe et meulage de pièces de grandes dimensions

27 août 2010 - Le Regroupement des équipementiers en automatisation industrielle (RÉAI) s'est donné comme mission de regrouper des équipementiers québécois afin de développer un noyau de compétences multidisciplinaires et complémentaires en conception d'équipements sur mesure pour promouvoir l'automatisation de la production auprès des entreprises manufacturières. Cet équipement de découpe et de meulage est une réalisation en partenariat de AGT et de Orus. suite à propos de Découpe et meulage de pièces de grandes dimensions

Ligne d'assemblage de boîtiers électriques

27 août 2010 - Le Regroupement des équipementiers en automatisation industrielle (RÉAI) s'est donné comme mission de regrouper des équipementiers québécois afin de développer un noyau de compétences multidisciplinaires et complémentaires en conception d'équipements sur mesure pour promouvoir l'automatisation de la production auprès des entreprises manufacturières. Cette ligne d'assemblage automatisée est une réalisation en partenariat de AGT, de IMAC et de AMD. suite à propos de Ligne d'assemblage de boîtiers électriques

Ligne d'assemblage secondaire des supports de tableau de bord pour l'industrie automobile

25 août 2010 - Le Regroupement des équipementiers en automatisation industrielle (RÉAI) s'est donné comme mission de regrouper des équipementiers québécois afin de développer un noyau de compétences multidisciplinaires et complémentaires en conception d'équipements sur mesure pour promouvoir l'automatisation de la production auprès des entreprises manufacturières. Cette ligne d'assemblage est une réalisation en partenariat Roche Ltée, Génik et Orus. suite à propos de Ligne d'assemblage secondaire des supports de tableau de bord pour l'industrie automobile

Pièces légères pour automobiles : ça roule!

Un système qui moule sous pression de l'aluminium semi-solide ayant la texture de la crème glacée pourrait « changer la donne » et avoir d'importantes répercussions sur le secteur canadien de l'aluminium, l'industrie mondiale de l'automobile et l'environnement... suite à propos de Pièces légères pour automobiles : ça roule!

Nouvelle étiquette UHF Haute Température de JMD

En milieu industriel, le suivi d'une pièce lors de son assemblage devient un véritable défi lorsque celle-ci est soumise à de fortes contraintes physiques comme par exemple lors d'un passage dans un bain chimique, dans une cabine de peinture ou sous une forte pression. suite à propos de Nouvelle étiquette UHF Haute Température de JMD

Le perçage vibratoire à basse fréquence

2 juillet 2009 - Principe consistant à utiliser uniquement l'énergie apportée par la coupe pour générer et maintenir des vibrations. suite à propos de Le perçage vibratoire à basse fréquence

RFID n'a pas pris feu comme prévu

1 juin 2009 - Un rapport d'étude de marché « Les prévisions RFID, joueurs et opportunités 2009-2019 » traduit en français. suite à propos de RFID n'a pas pris feu comme prévu

La microfabrication

17 juin 2009 - Technique utilisant plusieurs unités de microfabrication optimisées pour des tâches spécifiques au lieu d'une seule machine-outil complexe de haute précision. Traduit en français. suite à propos de La microfabrication

Une étude empirique qui pourrait améliorer la planification de la production

3 novembre 2008 - L'Institut de recherche de performance international (IPRI) de Stuttgart vient de publier une étude empirique dans laquelle sont analysés les processus de référence suivis lors de lancements de production. L'objectif de l'étude était d'analyser les relations entre les conditions cadres et les processus et sous-processus et de caractériser les différents types de processus. Un questionnaire a permis aux scientifiques d'identifier différents types de ... suite à propos de Une étude empirique qui pourrait améliorer la planification de la production

Une découverte qui se rajoute à la liste canadienne des découvertes capitales en chimie (information)

3 novembre 2008 - Le développement d'une méthode de chimie verte pour séparer l'huile et l'eau, par le chimiste Philip Jessop et son équipe de recherche, a été reconnu comme l'une des grandes découvertes chimiques canadiennes de ces cent dernières années par l'Institut de chimie du Canada. suite à propos de Une découverte qui se rajoute à la liste canadienne des découvertes capitales en chimie (information)

Un nouveau procédé capable de sécuriser à bas prix la majorité des puces RFID

11 juillet 2008 - Le principal but recherché par l'utilisation de cette technologie est sans aucun doute l'accès à de l'information riche et pertinente par rapport à la production, l'inventaire ou l'utilisation des équipements, et ce, en temps réel. Ce flot de renseignements fait alors place à de meilleures décisions basées sur des données dynamiques. suite à propos de Un nouveau procédé capable de sécuriser à bas prix la majorité des puces RFID

Percée dans l'efficacité énergétique pour le traitement des métaux

10 juillet 2008 - Les entreprises allemandes Zenergy Power GmbH de Rheinbach et Bültmann GmbH de Neuenrade ont reçu le prix d'innovation HERMES AWARD 2008 pour leur nouvelle technologie de chauffage par induction. Bien que ce procédé pour le traitement des métaux soit... suite à propos de Percée dans l'efficacité énergétique pour le traitement des métaux

Comment reproduire les nervures de bois avec un laser

9 juillet 2008 - Des chercheurs du Warwick Manufacturing Group (WMG, le groupe pour les activités de production de Warwick) de l'Université de Warwick ont mis au point une technique laser pour donner à la surface d'un panneau de MDF (pour « medium-density fibreboad », appelé aussi medium ou panneau de fibres à densité moyenne) une finition qui rappelle les nervures du bois massif. suite à propos de Comment reproduire les nervures de bois avec un laser

Une amélioration dans le procédé de découpe de matériaux par laser

9 juillet 2008 - Un nouveau procédé de fabrication a été développé par des chercheurs de l'Institut Fraunhofer de mécanique des matériaux (IWM). Il s'applique à des matériaux fragiles et permettrait d'effectuer des coupes de façon plus économique tout en ... suite à propos de Une amélioration dans le procédé de découpe de matériaux par laser

Récupération des métaux contenus dans les résidus des aciéries électriques

30 juin 2008 - Kobe Steel a développé une technique qui permet de récupérer des métaux tels que le fer, le zinc ou le plomb à partir des poussières de fours électriques. Les résidus sont chauffés à ... suite à propos de Récupération des métaux contenus dans les résidus des aciéries électriques

Les technologies de moules pour économiser l'énergie

Deux technologies de moules innovantes pour la production de grandes pièces composites thermoplastiques avec un minimum de consommation d'énergie ont été testées à l'aide d'un ensemble de moules développés à cette fin. suite à propos de Les technologies de moules pour économiser l'énergie

Vers des soudures sans plomb

12 juin 2008 - Dans le cadre du projet EFSOT, des chercheurs ont mis au point une pâte à souder innovante pour la soudure sans plomb qui devrait trouver de nombreuses applications industrielles. suite à propos de Vers des soudures sans plomb

Plus dur que l'acier, mais quatre fois plus léger

Le professeur Yasuo SHIMIZU et son équipe de l'Université de Shinshu ont développé un nouveau matériau composite ayant une dureté comparable à celle de l'acier pour une masse quatre fois plus faible que celui-ci. Les chercheurs ont incorporé ... suite à propos de Plus dur que l'acier, mais quatre fois plus léger

Percée dans l'efficacité énergétique pour le traitement des métaux

Les entreprises allemandes Zenergy Power GmbH de Rheinbach et Bültmann GmbH de Neuenrade ont reçu le prix d'innovation HERMES AWARD 2008 pour leur nouvelle technologie de chauffage par induction. Bien que ce procédé ... suite à propos de Percée dans l'efficacité énergétique pour le traitement des métaux

Des capteurs pour suivre le mûrissement des fruits

14 mai 2008 - En collaboration avec une équipe de chercheurs de l'Université de Barcelone, un groupe de chercheurs de l'Institut Fraunhofer de technique de mesure physique (IPM) de Fribourg a développé un capteur permettant de suivre le processus de mûrissement des fruits. Ses deux principaux éléments sont ... suite à propos de Des capteurs pour suivre le mûrissement des fruits

Un nouveau procédé rend le bois de hêtre résistant pour une utilisation à l'extérieur

7 mai 2008 - Des scientifiques du réseau de recherche « Produits innovants en bois de hêtre modifié », basé à Göttingen et dirigé par le Prof. Holger Militz du département de biologie et de produits du bois de l'Université de Göttingen ont développé une nouvelle méthode permettant d'augmenter ... suite à propos de Un nouveau procédé rend le bois de hêtre résistant pour une utilisation à l'extérieur

Un procédé de production de composites économe en énergie

7 mai 2008 - Le professeur Herbert Funke, de l'Université de sciences appliquées de Dortmund, vient de recevoir le prix de la société JEC pour le développement d'un nouveau procédé de production de matériaux composites économe en énergie. suite à propos de Un procédé de production de composites économe en énergie

Revêtements par lubrifiants solides (SLC) à hautes performances

19 mars 2008 - Destiné à améliorer les performances des joints de friction, le projet TRIBO a débouché sur une technologie innovante pour ... suite à propos de Revêtements par lubrifiants solides (SLC) à hautes performances

Des bulles nanoscopiques contre la rouille ?

19 mars 2008 - Une scientifique de l'Université de Stuttgart, Claudia Dos Santos, est parvenue à insérer de minuscules bulles d'huile et d'antirouille à la surface de métaux. Ceci peut permettre à une ... suite à propos de Des bulles nanoscopiques contre la rouille ?

Technologies de séparation des gaz

5 mars 2008 - Vaperma a développé une solution innovante déshydratant le mélange gazeux éthanol et eau. Le système SiftekMC remplace entièrement la ... suite à propos de Technologies de séparation des gaz

Cellule robotisée mobile

5 mars 2008 - La cellule robotisée mobile développée par Clairet Canada a été finaliste pour le Grand Prix innovation 2007 de l'AMETVS et pour le Prix excellence 2007 décerné par la Chambre de commerce et d'industrie de la Rive-Sud. suite à propos de Cellule robotisée mobile

Un procédé innovateur pour la production de fromage

22 février 2008 - Le projet de Monsieur Chadjaa consistait à mettre au point un procédé industriel pour le remplacement d'un procédé artisanal d'une fromagerie; l'objectif était ... suite à propos de Un procédé innovateur pour la production de fromage

Un nouveau procédé de soudage

22 février 2008 - Un nouveau procédé de soudage mis au point par Bertrand Leroux, ingénieur chez Canmec Industriel, ... suite à propos de Un nouveau procédé de soudage

Des techniques laser pour la fabrication des moules

7 février 2008 - L'Institut Fraunhofer d'ingénierie laser (ILT) d'Aix-la-Chapelle a développé deux procédés d'outillage de moules : le soudage de couches par laser et le Selective Laser Melting (SLM). Afin d'augmenter ... suite à propos de Des techniques laser pour la fabrication des moules

La barre de renforcement V-Rod

29 novembre 2007 - La barre de renforcement V-Rod, brevetée et récemment accréditée par le Code du bâtiment, permettrait d'éliminer la corrosion, principale cause de détérioration des ouvrages routiers en béton armé. « Nos efforts sont sur le point d'être récompensés », croit Bernard Drouin, directeur général chez Pultrall. Cette entreprise a développé un produit en composite à base de suite à propos de La barre de renforcement V-Rod

Un nouveau moule en aluminium pour bouteilles PET

12 novembre 2007 - Le groupe SIDEL a développé une solution de rechange aux moules traditionnels en acier inoxydable utilisés pour le soufflage des bouteilles PET. Il est fabriqué en aluminium léger, plus facile à ... suite à propos de Un nouveau moule en aluminium pour bouteilles PET

Panneaux sandwichs : AS Composite

17 octobre 2007 - Grâce au procédé novateur de fabrication qu'elle vient de développer, AS Composite peut aujourd'hui fabriquer rapidement et à moindre coût une vaste gamme de ... suite à propos de Panneaux sandwichs : AS Composite

Des plastiques plus verts : le CNRC abat les obstacles à la production de plastiques à partir de la biomasse

Depuis 2005, M. Huneault et son groupe de Boucherville, au Québec, travaillent en étroite collaboration avec le Réseau canadien d'innovation dans la biomasse et l'École polytechnique de Montréal pour produire du bioplastique avec ... suite à propos de Des plastiques plus verts : le CNRC abat les obstacles à la production de plastiques à partir de la biomasse

Une invention qui fait jaser

5 octobre 2007 - Un homme du Saguenay¿Lac-Saint-Jean a mis au point un nouvel instrument qui pourrait bien transformer l'industrie forestière. Jérôme Lavoie a créé ... suite à propos de Une invention qui fait jaser

De nouveaux yeux pour les robots

Une équipe de recherche de l'Université de Tokyo (Todai) a mis au point un capteur visuel extrêmement petit capable d'analyser instantanément des objets bougeant rapidement en déterminant leur taille, leur position, leur inclinaison et leur forme. suite à propos de De nouveaux yeux pour les robots

Gestion de l'innovation (GI) Gestion de l'innovation (GI)

Gestion de l'innovation (GI)

Agrégateur de contenus - Articles sur les GI Agrégateur de contenus - Articles sur les GI

L'analyse comparative (benchmarking)

9 juin 2010 - Une opération de « benchmarking », si elle est bien menée, peut permettre à l'entreprise non seulement d'égaler, mais de dépasser la concurrence et de satisfaire ainsi totalement ses clients et ses partenaires. suite à propos de L'analyse comparative (benchmarking)

Vous exportez ou planifiez exporter vos machines en Europe?

La directive machine 2006/42/CE concerne toutes les machines neuves commercialisées maintenant. Elle pose des exigences plus précises en ce qui concerne : les principes d'intégration de la sécurité ; l'ergonomie ; le poste de travail ; les systèmes de commande ; les protecteurs fixes ; l'information ; la protection contre le retournement ; etc.. Ce séminaire s'adresse à vous. suite à propos de Vous exportez ou planifiez exporter vos machines en Europe?

La normalisation au service de l'innovation

23 décembre 2009 - En investissant 150 $ pour se procurer la norme, réalisant 4 à 5 appels téléphoniques et échanges de courriels, en prenant le temps de bien comprendre le document, le tour était joué. Il ne le savait pas, mais il innovait. suite à propos de La normalisation au service de l'innovation