Web Content Display Web Content Display

Article


Article original publié le 18 avril sur le site de La Presse : Forum des affaires | Quand il devient plus payant de s’approvisionner au Québec | La Presse

Quand il devient plus payant de s'approvisionner au Québec

 
La pandémie a fragilisé les chaînes d'approvisionnement mondiales, et cette situation semble là pour de bon. Plus que jamais, acheter auprès de fournisseurs québécois prend une valeur stratégique, mais trop peu d'entreprises en sont convaincues et en comprennent tous les avantages.
 
Au cours des derniers mois, nous avons rencontré plusieurs entreprises aux prises avec des enjeux d'approvisionnement. Et, dans la majorité des cas, il s'est avéré que les avantages de l'approvisionnement à l'étranger – notamment sur le plan des coûts – n'étaient pas aussi probants que ce qu'elles croyaient.
 
En effet, dans le calcul du coût des importations, les entreprises omettent souvent certaines dépenses, comme les voyages réguliers pour rencontrer leurs fournisseurs, la location d'espaces d'entreposage supplémentaires ou l'incidence sur le flux de trésorerie. De fait, environ 20 % des paramètres sont oubliés, ce qui fausse les résultats.
 
Il y a aussi une foule de coûts indirects et de risques qu'il faut prendre en compte. Par exemple, l'approvisionnement local permet de réduire les risques d'affaires, tels que les retards de livraison, les ralentissements ou les arrêts de la production.
 
De plus, grâce à la résilience de leurs chaînes d'approvisionnement locales, les entreprises acquièrent une plus grande agilité opérationnelle et, finalement, améliorent leur productivité et leur compétitivité. Il est aussi plus facile d'innover dans la conception de ses produits quand les fournisseurs sont locaux grâce à la collaboration qui peut s'établir entre les partenaires d'affaires.
 
En outre, rapatrier des activités de production sur notre territoire améliore de beaucoup la capacité des fournisseurs d'investir dans leur virage technologique.
 
La production locale, qui renforce leur position dans le marché, devient alors un formidable levier de développement économique pour les régions et pour l'ensemble du Québec.
 
Il ne faut pas oublier l'avantage environnemental à faire affaire avec des fournisseurs de proximité. En achetant ici, où les produits sont fabriqués avec une énergie renouvelable, l'entreprise réduit son empreinte carbone. Bref, tout le monde gagne à s'approvisionner directement chez nous.
 
Il y a des milliers d'entreprises québécoises qui ont le savoir-faire et qui sont prêtes à répondre aux besoins des manufacturiers d'ici pour l'achat de services, de technologies et de produits qui arboreront les nouvelles marques de certification « Produits du Québec ». Sans exclure complètement l'international, les entreprises doivent développer le réflexe de voir d'abord ce qu'il y a dans leur cour.
 
Voilà une priorité qu'Investissement Québec s'est donnée pour jouer pleinement son rôle de catalyseur de la croissance économique d'ici.
 
Pour aider les entreprises à prendre le virage, nous avons déployé une stratégie de soutien à l'approvisionnement québécois qui propose des solutions concrètes aux entreprises. En plus du soutien financier, Investissement Québec peut les aider à discerner les maillons faibles de leur chaîne d'approvisionnement et les accompagner dans la recherche de fournisseurs québécois. Nous y arrivons notamment grâce à l'accompagnement personnalisé de nos experts et à notre moteur de recherche iCRIQ.com. Ce dernier donne accès au plus grand répertoire de manufacturiers, de distributeurs, de grossistes et d'entreprises de service aux industriels. Nous sommes également en mesure de faciliter le maillage entre acheteurs et vendeurs.
 
Comme il est essentiel d'inclure tous les chiffres, nous avons créé un calculateur du coût réel d'importation, un outil en ligne qui fournit un portrait plus juste. En faisant le bon calcul, l'écart de prix entre les produits importés et les produits fabriqués au Québec se révèle souvent moins important, rendant l'approvisionnement local d'autant plus attrayant.
 
 
Tout compte fait, en y regardant de plus près, s'approvisionner au Québec peut véritablement être plus stratégique et, surtout, plus payant.
 
STÉPHANE DROUIN
VICE-PRÉSIDENT, ACHAT QUÉBÉCOIS ET DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE, INVESTISSEMENT QUÉBEC